dimecres, 18 de novembre de 2015

Perdre la fe



Rouault 1936


"Non, je n'ai pas perdu la foi! Cette expression de perdre la foi comme on perd sa bourse ou un trousseau de clefs m'a toujours paru d'ailleurs un peu niaise. Elle doit appartenir à ce vocabulaire de piété bourgeoise et comme il faut légué par ces tristes prêtres du dix-huitième siècle, si bavards. On ne perd pas la foi, elle cesse d'informer la vie, voilà tout."


Georges Bernanos (Journal d'un curé de campagne, 1936)



Possible traducció:

"No, jo no he perdut la fe! Aquesta expressió de perdre la fe com aquell que perd la cartera o un feix de claus sempre m'ha semblat per altra banda una mica ximple. Deu pertànyer a aquest vocabulari de pietat burgesa i com cal que ens han llegat aquests trists capellans del segle XVIII, tan xerraires. La fe no es perd, deixa d'informar la vida, això és tot."